Sexualité et communication, Pourquoi est-ce indispensable ?

Sexualité et communication, Pourquoi est-ce indispensable ?

     « Elle/Il sait que je l’aime »

     « Il/Elle sait que j’ai besoin de câlins, de tendresse, de sexe, … »

     « Pas besoin de lui expliquer, depuis le temps qu’on se connaît, Elle/Il doit savoir… »

     « Je ne vais pas lui dire, ça va lui faire de la peine »

     « Ça me gène de parler de ça…et pourtant ça me pèse »

 

Ça vous parle ce genre de phrases ? Celui ou Celle qui n’a jamais eu une de ces pensées peut quitter la lecture de cet article car il/elle a tout compris et j’en suis ravie. Pour les autres, je poursuis :

On a tendance à penser que l’autre sait, nous comprend, connaît nos désirs, nos besoins, nos manques, etc, parce qu’ils sont tellement évidents pour nous qu’on pense que l’autre a les mêmes et que du coup, il va agir comme il se doit …..et ….. on est déçu(e)s , frustré(e)s, en colère, tristes, …   POURQUOI  ?

Parce qu’en fait l’autre n’est pas nous ! C’est fou, hein ! Ce serait tellement plus simple. Et on fait comment alors ???

LA SOLUTION est simple (enfin, sur le papier…) : Mettre des mots sur ses besoins, envies, souffrances et les dire à l’autre.

Le manque de communication est la source de tous nos conflits, dans la vie professionnelle, dans la vie personnelle et donc dans la vie amoureuse et sexuelle, c’est pareil. IL FAUT COMMUNIQUER POUR BIEN S’AIMER.

Si on ne communique pas, qu’arrive t-il ?

  • On ressent une ou plusieurs émotions négatives qui agissent sur notre comportement
  • L’autre ressent notre changement de comportement et ressent à son tour des émotions négatives qui agissent sur son comportement
  • Cela crée de la tension, des non-dits supplémentaires, des conflits, …
  • Il peut y avoir à terme du détachement, voire une séparation
  • Il est même possible que l’un ou l’autre, ou les deux, aillent chercher ailleurs ce qui lui manque
  • on vit alors la situation comme une injustice, un drame
  • On reproche alors à l’autre de ne pas avoir exprimé les choses (et on oublie que nous-même on n’a rien dit…)

Bref…quel gâchis …

Et si on communique ?

  • On ressent une ou plusieurs émotions négatives et on réfléchit à comment les exprimer avec bienveillance
  • On trouve le meilleur moment pour en parler à l’autre
  • On risque de passer un moment un peu compliqué car ce n’est pas toujours facile à dire et/ou à entendre mais on sait que c’est le prix à payer pour aller mieux et on assume !
  • On a notre conscience pour nous car on a parlé et donc si ça avance tant mieux mais si ça ne change pas au moins on a essayé
  • On trouve des solutions à deux
  • On trouve un professionnel pour nous accompagner si c’est trop difficile à gérer à deux
  • On est sereins, cela laisse la place à nos émotions positives et on profite du moment présent

Alors , pourquoi hésiter ? Franchement ! Parlez-vous ! Ecoutez-vous ! AIMEZ-VOUS !